Voici une jolie pratique qui s'adresse à tous. Elle intéressera également les personnes qui ont du mal à se concentrer, dont l'esprit s'échappe. Je vous souhaite une belle pratique.

 

Evoquons tout d'abord deux points importants pour créer de bonnes conditions :

- Choisissez vous un endroit calme où vous ne serez pas dérangé. Ce sera un endroit où vous serez à l'écart de stimuli extérieur, rangé, aéré, où il est agréable d'être.  Placez y votre chaise, si vous souhaitez  être assis, ou bien votre tapis pour ne pas avoir frais si vous souhaitez être assis au sol. Prévoyez un châle ou une couverture sur vos épaules si besoin.

- Si il y a des tensions dans votre corps, elles sont susceptibles "d'appeler" le mental. Pour détendre votre corps allongez vous à plat dos, tendez les jambes, tenez....relâchez-les. Fermez les poings, tendez les bras en les décollant légèrement du sol, tenez.....relâchez.  Puis serrez le ventre et les fessiers, grimacez pour contracter votre visage, tenez.....relâchez. Puis refaites l'exercice avec le corps tout entier y compris le visage.....tenez...et relâcher. Sentez le corps se détendre. Accordez vous le temps de respirer naturellement. Après cela, vous pouvez pratiquer la respiration sur les trois niveaux, ou la respiration alternée (fiche explicative en préparation)

 

Installez vous ensuite dans votre endroit paisible :

- Prenez l'assise et laissez votre regard parcourir l'endroit que vous avez choisi pour méditer, sans s'attarder sur quoi que ce soit, puis fermez vos yeux avec douceur. Respirez quelques instants.

- Vos yeux étant clos, devenez conscient de l'espace autour de vous : laissez venir à vous les sons extérieurs, de la rue par exemple, aussi infimes soient ils, écoutez les. Ecoutez ensuite les sons à l'intérieur de l'appartement, puis dans la pièce où vous êtes. Laissez-les venir à vous.

- Faites une rotation de conscience : déposez votre attention sur vos pieds, examinez les mentalement, vos  mollets, genoux, jambes, sentez les, visitez les. Ressentez votre bassin, la façon dont il est déposé, sentez votre dos, érigez votre colonne vertébrale, visitez vos épaules, déposez les, visitez vos bras, vos mains, placez les plutôt paumes vers le ciel, visitez votre cou, étirez légèrement votre nuque, amenez la douceur sur  les traits de votre visage. Refaites cette rotation de conscience en sens inverse si c'est nécessaire. Puis ressentez votre corps dans son intégralité, ici et maintenant. Prenez votre temps.

- Déposez votre attention sur votre souffle. La respiration reste naturelle, elle est parfaite ainsi. Inspirez.... expirez..... restez concentré sur votre souffle. Sentez sa présence, son amplitude. Sentez la poitrine qui se soulève, sentez vous respirer. Si une pensée survient, ce n'est pas un souci, souriez vous avec bienveillance, revenez simplement à l'observation de votre souffle pour quelques instants encore. Vous pouvez, si vous le souhaitez, restez dans la conscience de votre souffle ou bien ce ne peut être qu'une étape d'environ deux minutes pour ensuite

- devenir conscient des émotions, des pensées, des espaces entre les pensées, observer les pensées naitre et repartir.

Pour quitter votre méditation, respirez tranquillement, ouvrez délicatement les yeux sans rien fixer, puis reprenez contact avec les formes, les couleurs. Si cela vous tente, allongez vous quelques instants.

La durée de l'exercice est à votre choix. Il existe des applications pour smarphones qui font office de gongs de méditation, il suffit de programmer le temps souhaité.

 

 

meditation