Espace Atma Jaya - Le blog

30 novembre 2020

Bienvenue sur ce Blog :

Des articles, des fiches de cours, des textes de relaxation,

des relaxations à écouter, des méditations guidées,

des musiques inspirantes...

 

Ce blog est très visité. Merci à tous de votre intérêt.

Vous pouvez utiliser ce matériel à votre convenance,

je vous remercie alors de citer mon blog comme source.

Si vous enregistrez des vidéos avec mes textes comme base,

n'hésitez pas à m'envoyer le lien, je mettrai votre version ici avec plaisir.

 

Toutes les informations relatives

aux cours de Yoga sont sur le site internet

(cours les lundis, mercredis, jeudis et samedis à la Colle sur Loup)

cliquez sur le lien ci dessous :

 

Espace Atma Jaya

Cours collectifs de Yoga, Relaxation, Méditation à la Colle sur Loup

http://www.yoga-atmajaya.fr

 

photo d ouverture



Posté par Katerine à 20:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Des milliers de bougies.....

Des milliers de bougies peuvent être allumées avec une seule bougie,

et la vie de cette bougie n'est pas raccourcie pour autant.

La joie ne s'affaiblit jamais si on la partage

 

 

a mediter

 

 

 

Posté par Katerine à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2020

Le Tantrisme classique en quelques mots par Christopher Wallis

 

Le Shivaïsme tantrique non-duel soutient qu'une seule chose existe: le Divin, dans diverses permutations. Dire que Dieu seul est réel revient à dire que tout ce qui existe est Dieu, tout est divin. Dans le Shivaïsme tantrique non duel, faire l'expérience de cette divinité dans et comme toutes choses est le but de la pratique. Le Divin est ici enseigné comme ayant deux aspects, le transcendant et l'immanent.

 

L'aspect transcendant est appelé Śiva et personnifié comme divinité masculine (parfois, Dieu). Bien que Śiva soit représenté mythologiquement comme ayant certaines caractéristiques, les Tāntrikas comprennent Śiva comme une pure Conscience: non personnelle, totalement transcendante de toutes limitations ou qualités, au-delà de la portée des sens, de la parole et de l'esprit - en bref, la lumière singulière de la conscience qui rend possible toute manifestation; le sol tranquille et paisible de tout ce qui est.

L'aspect immanent du divin («immanent» signifie perceptible à travers les sens et l'esprit) est appelé Śakti et personnifié comme divinité féminine (Déesse). Autrement dit, tout l'univers manifesté est la Déesse, et doit donc être vénéré en tant que tel.

Maintenant, Śiva et Śakti sont en fait un, pas deux, mais sont représentés comme deux parce qu'ils correspondent à deux aspects interdépendants de la réalité, dont l'un est prédominant à tout moment d'expérience donné.

 

Les deux expériences différentes du Divin représentées par Śiva et Śakti sont ce vers quoi nous nous tournons à l'intérieur, quand nous lâchons tout, et atteignons le fondement tranquille et transcendant de notre être; et l'extatique, dans lequel nous exprimons notre nature divine de manière créative, dynamique, tournée vers l'extérieur et incarnée.

Selon le Shivaïsme tantrique non duel, les deux modes sont nécessaires pour connaître pleinement le Divin, et un équilibre harmonieux des deux est la seule vraie libération spirituelle. La culture de cet état de liberté éveillée a eu lieu à l'origine dans le contexte d'une communauté spirituelle guidée par un maître spirituel. Bien que les gens aient traditionnellement été tenus de prendre l'initiation formelle afin d'avoir accès au gourou et aux Écritures (cette tradition d'initiation rituelle formelle est tombée il y a environ 100 ans), il est important de noter que les initiés n'étaient pas tenus de renoncer à leur travail, leurs biens ou leur vie de famille (les renonçants étaient la minorité). Les pratiquants du Tantra étaient des gens comme vous et moi, et ils ont fait face à bon nombre des mêmes défis de la vie quotidienne auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui. Ils ont rejoint une kula, ou une communauté spirituelle qui rejetait la signification des divisions de caste, de classe et de genre, et ils ont pratiqué une discipline spirituelle qui affirmait la vie.

~ from Tantra Illuminated by Christopher Wallis

 

Texte original publié sur le groupe Facebook Tantrik Yoga Now :

CLASSICAL TANTRA IN A NUTSHELL ❤

Nondual Śaiva Tantra holds that one thing alone exists: the Divine, in various permutations. To say that God alone is real is the same as saying everything that exists is God, everything is divine. In NŚT, to experience this divinity in and as all things is the goal of the practice. The Divine is here taught as having two aspects, the transcendent and the immanent.

 

The transcendent aspect is called Śiva (SHEE-vuh) and personified as male divinity (sometimes, God). Though Śiva is represented mythologically as having certain characteristics, Tāntrikas (followers of the Tantra) understand Śiva as pure Consciousness: nonpersonal, utterly transcendent of all limitations or qualities, beyond the reach of senses, speech, and mind—in short, the singular Light of Awareness that makes possible all manifestation; the quiescent and peaceful ground of all that is.

 

The immanent aspect of the divine (“immanent” means perceivable through the senses and the mind) is called Śakti (SHUCK-tee) and personified as female divinity (Goddess). That is, the entire manifest universe is the Goddess, and therefore ought to be reverenced as such.

 

Now, Śiva and Śakti are actually one, not two, but are represented as two because they correspond to two interdependent aspects of reality, one of which is predominant in any given moment of experience.

 

The two different experiences of the Divine represented by Śiva and Śakti are the enstatic, in which we turn within, let go of everything, and reach the quiescent and transcendent ground of our being; and the ecstatic, in which we express our divine nature in creative, dynamic, outward-going, and embodied ways.

 

According to NŚT, both modes are necessary to fully know the Divine, and a harmonious balance of both is the only true spiritual liberation. The cultivation of this state of awakened freedom originally took place in the context of a spiritual community guided by a spiritual master. (He was called a master not because he was everyone’s boss but because he had completely mastered himself.) Though people were traditionally required to take initiation formally in order to have access to the guru and to the scriptures (this tradition of formal ritual initiation fell away about 100 years ago), it is important to note that initiates were not required to renounce their jobs, possessions, or family life. That is to say, the Tantra was mostly a “householder” path, and renunciates were the minority. The practitioners of Tantra were people like you and me, and they dealt with many of the same challenges of everyday life that we face today. They joined a kula, or spiritual community that rejected the significance of caste, class, and gender divisions, and they practiced a life-affirming spiritual discipline.

~ from Tantra Illuminated by Christopher Wallis

 

105419600_10164035767485615_5282229721002303919_o

Posté par Katerine à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 novembre 2020

Méditation guidée : Pratique de Mettã (vidéo)

"Le mot pali mettā a plusieurs sens. Il évoque l’amour bienveillant, l’amitié, la gentillesse, la bonne volonté, la camaraderie, la bonne entente, l’harmonie, la douceur et la non-violence.

Les commentateurs du Canon Pāli définissent mettā comme « désirer avec ferveur le bien être et de bonheur d’autrui (parahita-parasukha-kamana). L’essence de mettā est une attitude altruiste d’amour et d’amitié par opposition à une simple amabilité basée sur l’intérêt personnel.

Grâce à mettā, une personne refusera d’être offensante et renoncera à l’amertume, au ressentiment et à l’animosité sous toute ses formes ; elle développera, au contraire, un esprit bienveillant, accommodant et généreux qui cherche à apporter bien-être et bonheur aux autres.

Dans le véritable mettā, il n’y a aucun intérêt personnel. Mettā suscite des sentiments chaleureux de camaraderie, de sympathie et de gentillesse qui se développent sans limite avec la pratique et dépassent toutes les barrières sociales, religieuses, raciales, politiques et économiques. En effet, mettā est un amour universel, désintéressé et total.

Grâce à mettā, on devient une source pure de bien-être et de sécurité pour les autres. De même qu’une mère donnera sa vie pour protéger son enfant, mettā donne toujours sans jamais rien demander en retour. Préserver ses intérêts propres est l’un des principaux moteurs de la nature humaine. Quand cet instinct primaire égoïste est transformé en un désir de promouvoir le bien et le bonheur des autres, non seulement il est dépassé mais l’esprit devient universel en identifiant son propre intérêt à l’intérêt de tous. Grâce à ce changement d’attitude, on développe en même temps son propre bien-être de la meilleure façon possible."

Le Vénérable Acharya Buddharakkhita

La vidéo se présente en 3 parties :

- Lecture du Karaniya Metta Sutta en début de vidéo (traduction du Vénérable Acharya Buddharakkhita)

- Mantra Om Mani Padme Hum à partir de 3:05 (Bodhisattva's song de Deep Forest (feat. Anthony La Rosa))

- Méditation sur Metta à partir de 9:20

Je vous souhaite une belle pratique

 

 

 

loving-kindness-meditation

Posté par Katerine à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 novembre 2020

Méditation : Contempler son souffle (audio et texte)

La méditation sur le souffle est une méditation fondamentale dans une pratique.

Fondamentale signifie qu’elle est un socle solide pour d’autres pratiques. Cela signifie aussi qu’elle est un fondement dans lequel on peut trouver beaucoup, approfondir, aller plus loin et à laquelle il faut toujours revenir. 

Je vous souhaite une belle pratique.

Voici le pdf du texte :

medit_sur_le_souffle

Et la version audio :

 

 

 

 

zen3

 

30 octobre 2020

Om Namo Narayani - Edo et Jo

 

images

Posté par Katerine à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2020

Le végétarisme en Inde

Voici un court documentaire qui explique le pourquoi du végétarisme notamment ses racines mythologiques et une certaine philosophie de l’alimentation et surtout de la santé. Il dure une vingtaine de minutes.

 

 

 

vege

 

 

 

Posté par Katerine à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 octobre 2020

Que signifient les mots « integration » et « transformation intérieure »

Extrait d'un article écrit par Christopher Hareesh Wallis, enseignant de la tradition Trika, sur son blog Hareesh.org

Ce que nous entendons par intégration est un sujet énorme, mais brièvement, il y a de nombreux aspects de l'être d'une personne qui ne fonctionnent pas en parfaite harmonie avec  tout le reste parce que ces aspects ont été rejetés, jugés ou diabolisés (la sexualité est un bon exemple, mais il y en a beaucoup d'autres, comme la capacité d'agir naturellement et spontanément, et d'autres qualités positives comme l'enthousiasme, qui ont été jugées et réprimées chez certaines personnes).

Tout aspect de vous qui a été rejeté (même légèrement) devient partiellement « séparé » ou séparé de l'image de soi principale, et ne peut apparaître que dans des circonstances spéciales. (Dans des exemples extrêmes de cela, une personne peut développer un trouble dissociatif de l'identité ou des « personnalités divisées » - mais nous avons tous une version modérée de cela en nous).

Donc, ces aspects séparés / rejetés doivent être réintégrés.

D'autres aspects de vous sont simplement latents, dormants, mais à exprimer. Lorsque des aspects auparavant latents émergent, ils ne correspondent généralement pas à l'image de soi principale, ils doivent donc également être « intégrés » - ce qui signifie pleinement acceptés, autorisés, autorisés à faire partie de vous. Lorsque cette intégration se produit avec des aspects qui ont été précédemment rejetés, il y a souvent un flot d'émotion et / ou de prāna (énergie vitale) qui surgit à travers l'être (surtout si une telle intégration est soudaine plutôt que graduelle), car chacun de ces aspects contient de l'énergie refoulée non accessible à l'ensemble du système tant qu'elle est désintégrée, énergie qui devient alors accessible et se confond avec le tout lorsqu'elle est intégrée.

….

La « transformation intérieure » est donc ce processus mystérieux de découverte et de réintégration de ces parties « perdues » de nous-mêmes, ainsi que de puiser dans la pleine immensité de notre être authentique à travers la pratique spirituelle, qui aboutissent tous deux à devenir une masse de conscience unifiée (Skt. chidānanda-ghana-svātma) - permettant l'expression spontanée et libre de l'énergie vitale de circuler à travers nous pour le bénéfice de tous les êtres. (Malgré le langage apparemment grandiose, cela peut sembler très simple et doux.)

 

Source :

https://hareesh.org/blog/2015/9/23/what-does-energy-mean?rq=energy

 

 

integration

30 septembre 2020

Om Shanti Path Shanti Mantra - Desert Rose

Le Shantipath mantra est une prière pour la Paix

 

 

 

 

paix

 

 

Posté par Katerine à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]